Critique :
Tout d’abord je remercie l’auteur pour le service presse, de m’avoir fait confiance et de m’avoir fait découvrir son livre.
J’ai adoré découvrir ce livre pourtant au début ce n’était pas gagner car le livre commence doucement. L’auteur prend le temps de poser l’intrigue et de construire ses personnages et une fois que tous cela est bien mis en place, on s’attaque à l’histoire qui est formidable. J’ai eu beaucoup de mal à m’arrêter car il y a beaucoup de suspense et j’étais tellement prise dans le livre que je ne voyais pas les pages tournés et le temps passer. Il est très prenant jusqu’à la fin et là c’est le drame, quand j’ai vu les mots à suivre je me suis dit : « c’est une blague, je veux la suite maintenant » mais non il va falloir que je patiente cela va être dur. En tout cas l’histoire est très bien écrite, elle est rythmée car il y a beaucoup de péripéties, une est à peine terminé qu’une autre arrive tout de suite, j’adore ce genre de roman car on est toujours retenu par quelque chose. Je trouve que c’est un très bon mélange de thriller et de fantastique, j’avoue que je lis beaucoup de fantastique en ce moment et du coup j’ai un peu de mal à les apprécier mais celui-là avec son côté thriller est vraiment top, je n’ai rien à dire.
Ensuite il y a les personnages que j’ai appris à découvrir et à connaître et j’avoue que j’ai beaucoup aimé. J’adore découvrir de nouveaux personnages, leurs caractères et leurs personnalités, une fois de plus ils sont bien travaillés. Je me suis laissée séduire par eux et je me suis laissée embarquer dans l’histoire sans problème. C’est un très beau travail de l’auteur, il a su créer de beaux personnages et une belle intrigue qui est très prenante. J’ai beaucoup aimé sa plume, elle est fraîche, rythmée, prenante, envoûtante et entraînante mais elle est aussi fluide ce qui permet de lire l’histoire très facilement. Je suis très contente de cette découverte, c’est un très bon livre pour moi. Je vous recommande ce roman les Mordus, si vous voulez du suspense, des secrets et des mystères n’hésiter pas une seconde, ce livre est fait pour vous. Pour ma part j’ai passé un très bon moment en sa compagnie.
Navol
Pour retrouver tous les services presse des chroniqueuses du répertoire des mordus, cela se passe ici :
https://twitter.com/lerepdesmordus

La Critique de Millie

Le projet Hurricane nous plonge dans l’histoire des Norton, qui après le brutal décès du père de famille, se voit contrainte de rentrer en France afin de se rapprocher du reste de leur famille. Pourtant, l’histoire ne va pas se dérouler comme prévu…

Tout d’abord, je tenais à remercier Hervé Bertoli de m’avoir conseillé son livre pour lequel j’ai eu un ÉNORME coup de cœur 😍

J’ai tout de suite accroché à l’histoire qui se découpe en deux parties : une première plus « classique » où on découvre les différents personnages, où l’histoire se met en place et une deuxième partie plus tournée vers l’aventure/thriller et le fantastique. Le livre est addictif, j’ai toujours eu envie de le lire pour en connaître plus sur les personnages et l’histoire qui les entoure.

Le roman tourne donc autour du mystère que représente Hurricane jeune fille de 17 ans, qui malgré une chevelure flamboyante, ne semble pas différente des adolescentes de son âge…Vous vous doutez bien que ce n’est pas tout à fait le cas et c’est une des choses que j’ai appréciées dans l’écriture de l’auteur : il a su mêlez le quotidien de la vie d’une adolescente avec du suspense et presque un côté surnaturel. Des sujets comme le harcèlement, le deuil ou encore la pédophilie sont contre-balancés avec des sentiments forts comme l’amour, l’amitié, mais aussi la confiance ce qui donne à l’histoire un très bon équilibre.

Je pourrai continuer à vous faire la liste de tous ce que j’ai aimé dans Le projet Hurricane, mais je ne voudrai pas vous spoiler l’histoire ce qui enlèverait du plaisir à votre lecture.

Pour conclure, je vous recommande chaudement ce livre qui vous plaira à coup sûr !

Toutes les chroniques de Miie ici : https://unepetitebibliotheque.over-blog.com/

 

Marylin_fantasy’s Blog

Mon avis :

Les personnages sont véritablement originaux, avec leurs défauts et leurs qualités qui les rendent crédibles, un vécu qui les rend humains, touchants. On pourrait se croire dans un futur proche qui donne des frissons dans le dos. On suit Simon dans sa démarche avec l’envie de découvrir ce qui rend Kane si différente et les pages tournent à toute vitesse.

L’écriture n’y est pas non plus étrangère, légère et agréable, elle rend la lecture addictive et dépaysante. Et de nombreuses parenthèses invitent à la réflexion: le passé de Lou, les méthodes de Simon, la complexité des relations avec Virginie, et surtout les agissements de Génétime, le laboratoire où travaillait le père de Kane. Au final, un grand danger menace celle-ci et on s’interroge si, grâce à ses amis, elle parviendra à y échapper…

Je ne peux que conseiller la lecture de ce roman, à dévorer de toute urgence, et à éditer sans retenue.

Ma note : 17/20

Retrouvez toutes les chroniques de Marylin ici : https://marylinfantasy.home.blog/

 

L’histoire

Anna et ses deux filles, Kane et Cinnie, doivent abandonner leur vie en Irlande faute d’argent entre autre. Anna prend la décision la plus difficile de sa vie : retourner en France chez son frère, histoire de trouver du travail et se reconstruire, se donner une chance de commencer une nouvelle vie.

Kane a d’étranges comportements depuis toute petite ce qui contribue à l’isoler qu’elle le veuille ou non; Les gens finissent par avoir peur d’elle, et à se méfier très rapidement; Cette réaction des gens qu’elle rencontre, Kane en a fait une habitude et l’a intégré dans son mode de vie ; c’est à dire l’isolement et surtout faire une croix sur le fait d’avoir une vie normale, se faire des amis … Jusqu’à sa rencontre avec le « psy » de sa soeur;

D’ailleurs Cinnie, est le contraire de Kane, elle est solaire et attire vers elle les gens; sauf ces derniers jours où elle doit rencontrer un « psy ».

De fil en aiguille, les problèmes de Cinnie résolus, Simon Terre Blanche va s’intéresser au cas de Kane et proposer son aide pour découvrir ce qu’il se passe à l’intérieur de la jeune fille;

Simon va t-il réussir à percer le secret de Kane ? ne dit-on pas parfois qu’il vaut mieux rester dans l’ignorance plutôt qu’apprendre une vérité qui ne fera que précipiter les évènements malheureux ?

Les personnages

Kane: C’est une jeune fille de 17 ans, un peu perdue dans son monde; Emplie de nostalgie, n’ayant pas vraiment de vie. Mais la décision de sa mère va la projeter sur une nouvelle voie; Un peu angoissée, bien qu’elle sait très bien comment vont se dérouler les choses, elle finit par croire que peut-être est-ce une chance de recommencer une nouvelle vie loin de l’Irlande. Une fois en France, Kane va de surprise en surprise, se confronte à la réalité; C’est une jeune fille tenace, et malgré les embuches rien ne l’empêche d’avancer. Elle rencontre une amie formidable, un « psy » étrange, l’amour de sa vie; alors peut-être que pour une fois, elle peut s’autoriser à espérer que les choses vont s’améliorer pour elle.

Simon : C’est un PNListe, une sorte de « psy » sans en être un. Il pratique la Programmation NeuroLinguistique, une technique qui s’attarde davantage sur les réaction que sur l’origine des comportements. Il entre dans la famille de Kane, tout d’abord avec Cinnie, la petite soeur, puis par un hasard tout à fait fortuit, il rencontre Kane. Pour lui l’aînée des sœurs est un mystère extraordinaire. Comprenant que Kane est sujette à certains troubles envahissants, il décide de lui proposer son aide pour trouver comment fonctionnent ses fulgurances et surtout l’aider à les gérer. C’est un jeune homme posé et très calme; Il en faut beaucoup pour le déstabiliser, il communique de façon toujours claire et sincère. Sa rencontre avec Kane le propulse dans un monde hors du commun mais au lieu de s’enfuir, il décide d’épauler Kane et de la protéger.

L’auteur a tout un panel de personnages extrêmement intéressant, très réaliste, attachant et vraiment charismatique pour certains.

La Plume, le Scénario

L’écriture de l’auteur est fluide, agréable, ce genre d’écriture qui met en route mon imagination à tel point que je n’ai plus l’impression de lire mais plutôt d’être devant un film. J’adore cette sensation !

D’une manière générale, l’auteure nous plonge dans l’histoire d’une famille à première vue banale et sans histoire qui se retrouve prise à la gorge au point de devoir déménager pour recommencer une nouvelle vie dans de meilleures conditions; ça c’est le vernis du dessus; petit à petit on comprend que Kane à des fulgurances surprenantes et que ça finit par lui valoir un lynchage en règle et elle a l’habitude… d’où vient cette fulgurance ? personne ne sait et Kane bien que très solitaire a appris à vivre avec…

Plus le récit avance, plus la tension monte, plus l’histoire de cette famille se complexifie et surtout tend vers une issue inéluctable.

Dans ces lignes, beaucoup de tristesse, de souffrance, plusieurs fois j’ai eu les yeux humides… ce qu’il en ressort malgré tout c’est cette détermination à toujours avancer malgré tout.

Une mention spéciale pour Lou que j’adore ! Sa façon d’être, de parler si franche, si corrosive mais d’une perspicacité percutante, son humour parfois hilarant ! Certaines de ses expressions m’ont tué !

L’auteur, Hervé Bertoli, aborde le thème de la différence de plusieurs points de vue, scientifiques d’abord, puis familiales, extérieurs au cercle de proche si certain sont catégorique et véhément d’autre reste impuissant et finissent par douter eux aussi. Une différence dont on se méfie, une chose qui ne rentre pas dans les carcans sociétaux est forcément une mauvaise chose… quelle tristesse de penser ainsi… mais malheureusement dans la réalité c’est cette réaction qui apparaît en premier.

Ensuite à plusieurs reprises l’auteur parle de thèmes très durs : de la tentative de viol, du viol en lui même et du mécanisme de défense des victimes; Les réactions primaires des victimes, qui sont différente d’un individu à un autre mais qui tendent tout de même vers un même objectif : Survivre, protéger son entourage de ce prédateur, des conséquences psychologiques de ses actes abjectes sur l’entourage… Cette hésitation à en parler à quelqu’un, cette peur, cette humiliation, cette honte aussi… les quelques lignes qui abordent ces sujets sont bouleversantes et révoltantes, en tout cas ne peuvent pas laisser de marbre !

Dans ce récit, il est aussi question d’éthique scientifique, une éthique malmenée; Il semblerait que le scientifique ne cherche qu’à imprimer son nom sur les grandes avancées de l’homme, dans les découvertes qui contribuent à grandir, protéger, soigner l’humanité, cette individualité ralenti drastiquement les recherches; honnêtement j’avais déjà cet apriori avant de lire ce roman; est-ce injuste ? peut-être… L’intérêt du plus grand nombre prévaut sur l’individualité; Oui mais quand on se pose du côté du cobaye, cette maxime semble totalement injuste d’une certaine manière… Quand en plus les scientifiques sont véreux et complètement démagogues, le complot est difficilement supportable et prévisible.

Une dernière chose, l’approche psychologique de Simon Terre Blanche m’a paru vraiment intéressante, je n’ai pas assez de recul sur cette technique mais j’ai néanmoins trouvé cela très intéressant de l’aborder dans ce récit comme alternative à un psychologue. En quelque sorte une technique pour obliger son cerveau à reconsidérer son point de vue avec une meilleure approche de sorte que le sujet, le patient se trouve plus en phase avec lui-même et réussisse à rétablir un équilibre… A creuser par curiosité !

En Bref

Un récit fantastique captivant sur fond d’anticipation;

L’auteur accroche le lecteur dès les premières lignes et ne le lâche qu’à la toute dernière phrase du roman… il nous laisse comme ça hagard et complètement scotché !

Des personnages absolument intéressants en tout point de vue, et aussi très attachants;

Merci à l’auteur, Hervé Bertoli, pour ce roman passionnant, grisant et sous tension latente;

Toutes les chroniques de Filedediane ici : https://fildediane.wordpress.com/